J’ai récemment fêté mon anniversaire et ma boîte mail n’a pas manqué de recevoir quelques souhaits issus de services que j’utilise ou d’entreprises dont j’achète les produits. Certains s’en agacent. Ce ne sont en effet que des serveurs, des scripts qui automatiquement m’envoient ces mails de bons voeux. Faut-il y voir une déshumanisation comme je peux le lire parfois ? Je plaiderai l’inverse. Dans mon modeste parcours, si l’humain m’a souvent trompé et déçu, les machines sont toujours restées fidèles. Je peux encore contempler d’anciens ordinateurs en la compagnie desquels j’ai jadis passé de longues heures.

Alors certes, si je lis « votre agent ### ou votre conseiller ## vous souhaite… » dans le corps du mail, j’y vois plus un souhait issu de la machine comme si celle-ci me faisait un clin d’oeil. Ce n’est pas le commanditaire qui me contacte mais bel et bien à mon sens le serveur et les programmes qu’il héberge qui se souviennent de moi, ma date d’anniversaire étant gravée dans le silicium au sein d’une base de données, d’une variable.

On peut y voir une certaine forme de poésie qui n’est pas sans lien avec les avancées en matière de génération automatique de texte dans le domaine de l’intelligence artificielle. Hâte qu’un chatbot me passe un petit coup de fil ce jour-là. Il me semble d’ailleurs que Siri m’a oublié mais je ne lui en veux pas…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s